Grève au MEMP : décryptage

jeudi 19 janvier 2017
par Euloge NOUTAI
popularité : 0%

Je dois féliciter les SG du MEMP et tous les enseignants pour avoir réussi cette grève. Ils ont compris qu’avec le retour de ces retraités *(concepteurs d’APC et d’avancement au mérite)* c’est l’école et leur carrière qui sont menacés. Les preuves qui montrent que le monstre est touché au coeur sont nombreuses. *1- la note Numéro 085/MEMP/SP qui montre un affolement du cabinet. Dans cette référence, on ne voit ni DAF ni DC, ni SGM...laissant supposé que du point de vu administratif, c’est une lettre pirate et je doute que c’est le ministre qui a signé* *2- la communication avec MM Cossou Magloire(qui a dit de bonnes choses, il ne voulait pas d’un contrat avec l’État) et Savoeda François(qui n’a pas compris le dossier) sur les réseaux sociaux, Affagnon Raouf a la télé. Affagnon a d’ailleurs reconnu que la Loi 1986 interdit le contrat aux fonctionnaires retraités. Nous lui demandons de lire la nouvelle loi 2015 qui fait la même interdiction.* *3- réunion d’explication du ministre avec la FEENPEB. Merci aux APE qui ont dit que les pseudo encadreurs sont trop vieux et d’autres moralement inaptes.* *4- l’intervention du MEMP lui même sur l’ORTB 5/7. Rappelons cette émission ne parle éducatif que les lundis matins. Si le protocole a été violé pour que le ministre puisse parler dans le contexte de la normo communication, est un indice majeur du fait de le cabinet avec les gros moyens a même perdu la bataille de la com. Ils ont sorti la dernière carte 12H après la fin de la grève. Une première dans l’histoire des grèves au Bénin* *6- l’intervention de mon ami LOKONON qui a donné sa position, mais ce faisant a confirmé paradoxalement que les enseignants ont raison,* Chers enseignants, si après tout cela, vous baissez les bras, c’est la mort de l’école et de votre carrière. *Ces pépés sont rancuniers, ils vont vous massacrer.* Comme l’a démonté le professeur GBETI (un des meilleurs profs de législation du Bénin) aux élèves inspecteurs (secondaire) dans ses TD du Mardi 17 janvier dernier, les syndicalistes du primaire ont raison. *Le dernier argument : ce matin, à la télé le ministre a eu un ton apaisant. Il a compris que quelque chose ne tourne pas rond.*

*Vivement que ce vendredi, lors des négociations avec les syndicalistes, il puisse rapporter sa note et renvoyer les retraités à la maison*. Je rappelle que si nous avons accepté des DC....DAC retraités au cabinet, ce n’est pas par faiblesse. La loi le permet même si le Gl KEREKOU ne l’a jamais fait. A bon entendeur....