DEVOIR DE GRATITUDE OBLIGE !!

vendredi 29 juillet 2016
par Euloge NOUTAI
popularité : 0%

Progressivement, les Jeunes Instituteurs Révolutionnaires ( JIR ) des années 80 sont admis à faire valoir leurs droits à la retraite. Une véritable grâce pour ces vaillants combattants de l’ignorance qui, pendant plus d’une trentaine d’années, ont formé des cadres pour cette République, malgré leurs difficiles conditions de vie et de travail. Mais faute d’une décoration officielle de la part de l’Etat , tous ces cadres à divers niveaux sont invités à un devoir de reconnaissance.

Encore vivace dans l’esprit du Chroniqueur, la gratitude du Président YAYI au vieux Albert DAKO, son premier maître d’école. Députés, Ministres, Maires, Président de la République, ....toutes ces autorités doivent rendre hommage à ces instituteurs, témoins de leurs balbutiements des 26 lettres de l’alphabet. Merci à ces ’’ Généraux craie à la main ’’ pour tant de sacrifices pour ce pays . Merci pour tant d’amour pour l’éducation. Merci pour tant de cadres formés pour la Nation. Merci pour tant de conseils pour la relève, notre patrimoine commun numéro 1. Les voeux de bonne et paisible retraite de la communauté les accompagnent !!!