Quand la pauvreté tue les enseignants.

lundi 18 juillet 2016
par Euloge NOUTAI
popularité : 0%

QUAND LA RUPTURE AFFAME LE PEUPLE

En ’’sachant attitré ’’ de la souffrance du peuple Béninois, le Président Talon s’était révélé comme ’’ le Messie ’’. Mais le chroniqueur constate que ’’ le nouveau départ ’’ rajoute encore des kilomètres à leur chemin de croix. En effet, presque toutes les mesures sociales prises sous le régime défunt subissent la loi de la suppression. Les travailleurs assistent impuissants à une inflation galopante sans augmentation de salaire, pendant que les braqueurs dérobent quotidiennement ’’ le panier vide de la ménagère ’’. Et la situation ne préoccupe guère la classe politique plutôt attirée par l’odeur alléchée du gâteau des Rupturiens . Le gouvernement Talon est donc invité à revoir sa copie pour le bonheur du peuple Béninois,et surtout pour les milliers d’affamés dites ANPE de l’enseignement primaire.